Guide de gemmothérapie familiale

Introduction à la gemmothérapie
"Il y a en potentialité dans le bourgeon toutes les caractéristiques et vertus des différentes parties d'un végétal (tige-écorce-aubier, feuille, fleurs...)".
La gemmothérapie est une méthode de soins par des extraits de tissus végétaux embryonnaires (bourgeons, radicelles, jeunes pousses...).
Partant du principe qu'un tissu embryonnaire porte en lui tout le potentiel de l'organisme vivant futur qu'il structure, le Dr Pol Henry mit au point une méthode d'extraction des bourgeons et démarra les premières études et observations Il découvrit que le bourgeon a un fort effet régénérant sur le ou les organes qu'il cible, mais aussi qu'il porte en lui l'ensemble des vertus thérapeutiques des différentes parties du végétal en question.

Histoire de la gemmothérapie :

La gemmothérapie, science du bourgeon, fut étudiée et établie scientifiquement par le Docteur Pol Henry (1918-1988) qui dénomma initialement cette nouvelle science phytoembryothérapie. Cette science fut rebaptisée gemmothérapie par le Dr Max Tétau. Ce dernier fortifia et affirma les bases de la phytoembryothérapie par la réalisation d'essais cliniques et le développement bibliographique. Aujourd'hui, de nombreux chercheurs continuent le travail et alimentent chaque jour le savoir de la gemmothérapie.

L'utilisation des bourgeons à but médicinal remonte à l'Egypte Antique. Les bourgeons y étaient perçus comme étant "l'essence de la vie" et utilisés comme source de jouvence aidant aussi bien à réparer l'organisme qu'à améliorer ces fonctions normales. La littérature rapporte également l'utilisation des bourgeons dans des onguent au cours du moyen âge. A cette époque, les moyens technologiques permettant l'utilisation des principes actifs des bourgeons étaient limités et les résultats très variables. En effet, à cette époque, les connaissances étaient basées sur l'observation (méthode dite empirique). En raison des difficultés technologiques du moyen âge, l'utilisation des bourgeons fut abandonnée jusqu'à ce que le Dr Pol Henry entame la nouvelle phase de recherches contemporaines dans les années 1970.

Il y a aujourd'hui un grand nombre de travaux scientifiques et donc de publications scientifiques réalisées sur la gemmothérapie et ses effets thérapeutiques. Ces articles scientifiques sont publiés par des équipes internationales.

La récolte des bourgeons
La récolte des bourgeons a lieu une fois par an entre février et avril en fonction des espèces. Il est essentiel que cette cueillette de bourgeons soit faite par des professionnels et dans le respect de l'arbre et de l'environnement. Seules les marques les plus engagées dans le respect de l'environnement respectent une charte de cueillette responsable.

Pourquoi le bourgeon ?
La quintessence de la nature

Le bourgeon est l'arbre physique à l'état embryonnaire, chaque partie de l'arbre y est présente, avec leurs actifs développés à maturité. En lui se concentre une puissante vitalité libérée au moment de son éclosion. Cette énergie est indispensable au développement des organes de l'arbre. Le bourgeon concentre donc en lui des actifs et molécules actives en grandes quantités combinées à une énergie vitale puissante.
Exemple du tilleul : On retrouve dans l'extrait de bourgeons de tilleul toutes les vertus de l'aubier (diurétique, drainante, dépurative) et de la fleur (calmante, sédative). Nous avons donc bien affaire au totum des verts de cet arbre.

Le macérat mère : type de solvants et intérêts

Le bourgeon contient une abondance de nutriments précieux. Les familles moléculaires sont des hormones végétales initiant le développant du bourgeon (les gibberellins et auxins) jusqu'aux vitamines et minéraux.
la très grande variété et la délicatesse de ces nutriments nécessitent un type d'extraction particulier permettant, en une extraction, de récolter l'ensemble de ces principes sans les dégrader. Cette extraction se fait sur une base eau/alcool/glycérine végétale où chaque part de solvant est de 33%.
- l'eau extrait les minéraux, les vitamines, les flavonoïdes, les sucres et les polysaccharides.
- l'alcool extrait les alcaloïdes et hétérosides, molécules très recherchées dans le domaine médical pour leurs actions thérapeutiques.
- la glycérine végétale extrait les composés liposolubles.
Le macérat mère concentre les actions biochimiques et physiologiques amenées par des principes actifs matériels.

Les bénéfices clé des bourgeons

La gemmothérapie est une thérapie sûre et aux actions thérapeutiques rapides, offrant une solution holistique pour l'organisme. Le champ d'action de cette thérapie est très profond puisqu'elle permet d'agir au coeur des cellules en impactant l'ensemble de l'organe-tissu-cellule.
Action sur les cellules : communication cellulaire, détoxification, immunité et développement.
Action tissulaire : régénère les tissus endommagés.
Action sur la fonction des organes : aide le drainage, la circulation et leurs fonctions normales.
L'ensemble du corps : harmonise les fonctions de l'organisme.

Qui peut bénéficier des bienfaits de la gemmothérapie ?
Les adultes : pour tous les états de santé à tous les niveaux de traitements.
Les jeunes : à partir de 12 ans (présence d'alcool due à la triple macération)
Personnes âgées : pour stimuler les fonctions de l'organisme et pour les propriétés régénératrices de la gemmothérapie.

Naturopathie et gemmothérapie
La gemmothérapie est une approche répondant aux principes de la naturopathie. En effet, cette thérapeutique offre une approche globale et profonde, régénérant et stimulant l'organisme. Un principe clé de la naturopathie est que le corps est son propre remède, il se soigne de lui-même. C'est de cette manière que fonctionne la gemmothérapie en aidant l'organisme à trouver ses ressources pour se soigner. Cette thérapeutique agit tout simplement sur les aspects physiologiques et biochimiques plutôt que sur le symptomatique. En conclusion, la gemmothérapie permet d'apporter à chacun une réponse qui lui est propre en fonction des besoins propres à son organisme.

Les dernières publications scientifiques de par le monde
"Les résultats montrent pour la première fois que les extraits de bourgeons de Glycyrrhiza glabra (réglisse) préviennent les lésions cardiaques".
European journal of Medicinal plants ; 2013.
"Les extraits de bourgeons montrent un potentiel antioxydant supérieur en comparaison à des extraits natifs de plantes"
Pakistan journal of Pharmaceutical Sciences ; 2013.
"... La bioactivité des bourgeons de châtaignier comme nouvelle source de composés bénéfiques pour la santé"
Journal of the Sciences of Foof and Agriculture ; 2014
"Les conclusions d'études ont montré que 100% des patients ont eu une réduction des inflammations dans le cas d'arthrites rhumatoïdes juvéniles."
Planta Médica ; 2010.

Les différentes formes de produits
Le Dr Pol Henry étant homéopathe de formation, c'est tout naturellement qu'il développa des extraits de bourgeons en 1ère dilution décimale Hahnemanienne (1DH), comme il est d'usage avec es teintures mères utilisées en l'état en thérapie ou servant à fabriquer les remèdes homéopathiques. Il ajouta toutefois à l'eau et à l'alcool (permettant d'obtenir les principes actifs hydro et alcoolo-solubles), un solvant original, la glycérine qui permet de 'tirer" du végétal d'autres principes actifs, notamment liposolubles (solubles dans l'huile), obtenant ainsi le totum des principes actifs.

C'est Philippe Antoine, autre chercheur et auteur renommé dans le monde de la gemmothérapie, qui développa dans les années 1990 une forme de macérats concentrés, non dilués, appelés "macérats mères" et permettant une prise plus simple (5 à 20 gouttes en moyenne au lieu de 50 à 100 gouttes) et apportant une bien moindre quantité d'alcool.

Une nouvelle galénique a vu le jour récemment, il s'agit de macérats mères en spray buccaux. C'est un concept séduisant par sa praticité de prise (des milliers de microgouttelettes facilitant grandement l'assimilation directement sous la langue ou dans un verre d'eau) et de son côté nomade (facilement transportable et utilisable partout). La posologie est également très pratique : 2 à 6 pulvérisations par jour en fonction des besoins (un flacon de 15 ml  permettant une cure de 30 à 90 jours).

Simples ou complexes ?
Vous pourrez découvrir dans ce guide que chaque extrait de bourgeon présente un grand nombre de vertus thérapeutiques différentes, mais souvent dans les mêmes sphères organiques (hépatique, pulmonaire,...). Un problème de santé est généralement multifactoriel, il est donc très tentant d'assembler plusieurs extraits concentrés pour agir de façon holistique sur l'organisme. Nous vous proposerons donc en fin d'ouvrage une sélection de complexes utiles et efficaces dans les problèmes de santé courants.

Les simples d'utilisation courante

Airelle rouge (Vaccinium vitis idaea)
Le macérat de bourgeon d'airelle rouge est incomparable remède de l'intestin. Il draine et purifie le colon, et qu'il y ait un problème de diarrhée ou de constipation, il régule le transit pour le ramener à la normale.

Amandier (Prunus amygdalus)
L'amandier est intéressant au niveau de la circulation sanguine (légèrement anticoagulant) et spécifiquement sur les vaisseaux et micro-vaisseaux par son action anti sclérosante (arthériosclérose, angiosclérose). Il fait par ailleurs baisser les taux de triglycérides.

Aubépine (Crateagus oxyacantha)
Le bourgeon d'aubépine est un grand régulateur du rythme cardiaque et de la tension artérielle (hyper ou hypo). Il présente également une action tranquillisante et sédative.

Aulne glutineux (Alnus glutinosa)
L'aulne est intéressant pour le cerveau dont il augmente le rendement et ralentit le vieillissement, en améliorant son oxygénation par une meilleure micro-circulation (action intéressante sur tous les vaisseaux). C'est aussi un anti-inflammatoire des sphères ORL et articulaires.

Bouleau verruqueux (Betula verrucosa)
Grand régénérant du système articulaire, anti-inflammatoire et antalgique sur cette sphère. Il soutient également le système immunitaire.

Cassis (Ribes nigrum)
On le dit "Cortisone like" (mimant l'action de la cortisone), c'est donc un grand anti-inflammatoire multi-sphère (articulaire, ORL, rénales ou peau...). C'est, par son action sur les surrénales, un tonique de nombreuses fonctions et notamment celles d'élimination des déchets organiques et exogènes.

Charme (Carpinus betulus)
Le Charme exerce sa principale action sur le système immunitaire. Il aide l'organisme à lutter contre les maladies du système respiratoire et de la sphère ORL (sinusite, rhinite, bronchite, ..).

Châtaignier (Castanea vesca)
A la fois efficace sur l'amélioration de la circulation sanguine et lymphatique, c'est le bourgeon idéal pour tous les problèmes de jambes lourdes, gonflées, de varices, d'oedèmes et de stases lymphatiques.

Chêne (Quercus robur)
C'est un tonique général, stimulant hormonales sexuelles, et des corticosurrénales (fatigue, vitalité). Adaptogène, il permet à l'organisme de mieux supporter le stress.

Citronnier (Citrus limonum)
Fluidifiant sanguin, il améliore la circulation tant veineuse qu'artérielle. Intéressant aussi pour lutter contre les insomnies et les maux de tête.

Cornouiller (Cornus sanguinea)
Couramment appelé le Cornouiller sanguin, il porte bien son nom puisque son bourgeon est bénéfique dans tous les problèmes liés au coeur et au système cardio-vasculaire en général.

Eglantier (Rosa canina)
C'est le grand remède de la sphère ORL et du système immunitaire. A conseiller fortement chez l'individu qui souffre d'otites, de rhinites ou d'amygdalites à répétition.

Figuier (Fucus carica)
Le figuier est lui le grand remède du système nerveux, par une action apaisante, tranquillisante, il est à recommander en cas de problème de sommeil ou de dépression. Intéressant également dans les problèmes de digestion.

Frêne (Faxinus excelsior)
Anti-inflammatoire et anti-rhumatismal, c'est le bourgeon de la flexibilité articulaire. Il draine la vésicule biliaire et les dernières études montrent une activité intéressante sur le stress et les angoisses.

Genévrier (Juniperus communis)
Non seulement draineur du foie, il agit positivement sur toutes les grande fonctions de cet organe majeur.

Gui pommier (Viscum album)
C'est avant tout au niveau du coeur que le macérat de Gui (plante parasite de certains arbres et dans ce cas du pommier) apporte ses qualités anti scléreuses (artériscléroses) et de réduction de l'hypertension.

Hêtre (Fagus sylvatica)
Présente des propriétés intéressantes sur la sphère uro-génitale. C'est aussi un bon stimulant immunitaire.

Marronnier (Aesculus hippocastanus)
L'extrait de marron d'Inde est bien connu et consommé pour ses vertus sur le système veineux (notamment pour les problèmes d'hémorroïdes). Son bourgeon regroupe toutes ses qualités et a également des vertus sur la peau et le système respiratoire.

Noisetier (Coryllus avellana)
Excellent remède de la stase circulatoire, c'est également un bon rééquilibrant du système nerveux.

Noyer (Juglans regia)
Au niveau du foie, il apporte un effet régénérant. Au niveau du système nerveux (le cerneau de noix présente une analogie visuelle troublante avec le cerveau), il apportera un effet sédatif.

Olivier (Olea europaea)
Remède du système cardio-vasculaire (artérite, arthérosclérose, tension artérielle...) et du cerveau (régénérant, ralentissement du vieillissement cérébral).

Pin à crochets (Pinus montana)
C'est le bourgeon de la régénération du système ostéo-articulaire arthrose, rhumatisme, ostéoporose...

Romarin (Rosmarinus officinalis)
L'extrait de sa jeune pousse est un grand détoxiquant de l'organisme. Cholérétique et cholagogue c'est aussi un draineur hépatique et un hépato-protecteur. Rééquilibrant nerveux, on l'utilisera aussi pour stimuler la mémoire.

Sapin pectiné (Abies pectinata)
On l'utilise bien entendu dans toutes les affections des sphères ORL et respiratoire. C'est aussi un excellent recalcifiant (fractures, dents, ostéoporose...).

Séquoia (Sequoïa gigantea)
Le bourgeon de cet arbre gigantesque est un tonique général de l'organisme (féminin comme masculin). On peut l'utiliser également pour stimuler l'intellect.

Sorbier (Sorbus aucuparia)
Régulateur de la circulation veineuse et lymphatique, il est vivement conseillé en cas de jambes lourdes, gonflées, stases veineuses, phlébites ou para phlébites, ulcères variqueux.

Tilleul (Tilla tomentosa)
Un autre (avec la figue) grand bourgeon du système nerveux. Il diminue l'agitation mentale; la tension physique et aide par la même à trouver rapidement le sommeil tout en augmentant sa qualité et sa durée.

Vigne (Vitis viniefra)
Très efficace dans les inflammations intestinales (colites, rectocolites, maladie de Crohn...).

Vigne vierge (Ampelopsis weitchii)
Très intéressant dans tous les problèmes du système ostéo-articulaire, plus qu'un bon anti-inflammatoire, ce bourgeon ralentit et inverse les dégénérescences et les déformations articulaires.

Viorne (Viburnum lantana)
Bourgeon référent de la sphère respiratoire, la viorne est un draineur du poumon. Elle va également avoir une forte action dans les problèmes d'asthme et d'allergies respiratoires.


Editeur : Natural developpement - 35 Quai Jongkind - 38000 GRENOBLE.







Labels
Livraisonsous 48h en Colissimo suivi sous 24h/48h en point relais
Frais de livraison offerts dès 59 € d'achats
Paiement sécuriséChèque à réception
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site internet