Echinacée-Echinacea

Echinacée-Echinacea
• Botanique et histoire
Son nom vient du grec echinos qui signifie hérisson par analogie avec le capitule hérissé lors de la fructification. L’échinacée appartient à la famille des Asteracées. Elle peut atteindre 1 mètre de hauteur. Ses fleurs vont du rose au violet. Sa tige est robuste et ses feuilles lancéolées sont vert foncé. Cette plante est originaire d’Amérique du Nord où elle est utilisée depuis très longtemps alors que cela fait plus d’un siècle (vers 1895) que les européens l’ont intégrée à leur pharmacopée, depuis que les colons en firent commerce. Il existe plusieurs espèces d’échinacée qui présentent un intérêt médicinal, outre echinacea purpurea (echinacea pourpre) on utilise également echinacea angustifolia et echinacea pallida (echinacée pâle) on se concentrera ici sur l’Echinacea Angustifolia l’Echinacée à feuilles étroites.

• Anecdotes et usages 
Il s’agit sans doute de la plante médicinale la plus utilisée dans le monde.
Elle fut utilisée par les amérindiens dans de nombreux cas : Blessures, maladies vénériennes, fièvre, morsures de serpent. L’échinacée stimule le corps à la production de cellules immunitaires pour contrer virus et bactéries. Et contribue à stimuler le système immunitaire en convalescence.  

• Indications en phytothérapie et galéniques 
Cette plante est donc une alliée précieuse pour protéger et renforcer les voies respiratoires supérieures en cas de rhume, sinusite, laryngite, grippe, maux de gorge, toux. L’échinacée est réputée pour stimuler l’immunité, exercer une action anti-inflammatoire et aider à lutter contre les allergies.
Elle doit ces effets bénéfiques aux principes actifs contenus dans ses racines et ses parties aériennes, parmi lesquels les alkylamides, isobutylamides et acides caféiques, l’acide cichorique et des polysaccharides spécifiques qui favorisent la production de globules blancs. 
L’échinacée peut être utilisée par voie orale ou topique sur l’acné, l’impétigo, les mycoses. 
Les galéniques : en infusion, décoction, capsules, teintures mères. Les indications données ne remplacent en rien un avis médical, il peut y avoir des contre-indications.

Article rédigé par Karine Pélissier, Praticienne Naturopathe Lyon


Crédit photographique libre de droit Rami Tayyem

Sources  Bibliographie : 
« Mon herboristerie maison » Vicky Chown et Kim Walter 
WIKIPHYTO
Sources  Bibliographie : 
La Magestueuse histoire des noms des arbres Henriette Walter et Pierre Avenas
Arbres d’Europe occidentale Bordas
Max Tétau
WIKIPHYTO
Les indications données ne remplacent en rien un avis médical, il peut y avoir des contre-indications.
Sources  Bibliographie : 
La Magestueuse histoire des noms des arbres Henriette Walter et Pierre Avenas
Arbres d’Europe occidentale Bordas
Max Tétau
WIKIPHYTO
Les indications données ne remplacent en rien un avis médical, il peut y avoir des contre-indications.




Rédigé le  22 déc. 2023 14:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site